Esther Benbassa soutient Rémi Zinck
Partager

Manifestation à Lyon contre les massacres commis envers la population LGBTI en Tchétchénie
On continue à bafouer les droits des LGBTI en Tchétchénie, en Russie et dans bien d’autres pays. Oui, on meurt encore parce qu’on est LGBTI. Combien de personnes trans ont été brûlées sous la dictature d’Erdogan en Turquie ces derniers temps ?
En France, je me suis battue pour le mariage pour tous, pour la PMA et pour l’enregistrement à l’état civil des enfants nés par GPA à l’étranger et j’ai déposé une proposition de loi au Sénat pour la facilitation le changement du prénom et de l’identité  sexuelle des trans.
Ce sont des militants comme Rémi Zinck qui m’ont fait prendre conscience de ces injustices. Il fait partie de celles et de ceux qui savent que les droits obtenus pour les LGBTI dans les pays démocratiques impliquent des devoirs envers ceux qui subissent encore au quotidien l’homophobie, la lesbophobie, etc., ailleurs ou même encore en France. Il sait que ce combat pour l’égalité des droits est un combat qui ne s’arrête jamais.
Son engagement actif, son dévouement à la cause, ses convictions pour assurer aux LGBTI un avenir meilleur partout l’honorent et nous honorent toutes et tous.
En portant la mémoire de ceux et de celles qui ont souffert en raison de leur orientation sexuelle et en la transmettant, il dit non à tout ce qui va à l’encontre de la dignité humaine, notre bien commun. Merci Rémi Zinck.
Esther Benbassa, Sénatrice EELV et professeur d’université.

Derniers ouvrages parus: Vendredi noir et nuits blanches (Lattès) et Nouvelles relégations territoriales (CNRS Éditions)