Pollution en ville, disons STOP !
Partager

Pollution en ville, disons STOP par Damien Dumollard, équipe de campagne remizinck2017.

L’environnement, en tant que cadre de vie, subit différentes pressions du fait de notre mode de vie : productions de déchets, pollutions de l’air et de l’eau, consommation de ressources naturelles et d’espaces… De fait, nous sommes de plus en plus régulièrement exposer aux conséquences de cette dégradation de notre cadre de vie ; un des exemples les plus frappants ces mois derniers a sans doute été les épisodes répétés et prolongés de pollution de l’air.

Alors que l’association ATMO (observatoire de la qualité de l’air) relève globalement une amélioration de cette qualité entre 2015 et 2016 sur le territoire Auvergne – Rhône-Alpes,  elle souligne les problèmes bien spécifiques des grandes agglomérations, comme Lyon, avec un dépassement des seuils d’alerte aux particules fines durant 7 semaines (sur 9 !), du  30 novembre 2016 au 4 janvier 2017 et du 18 au 30 janvier 2017.

Résultant d’une combinaison de facteurs (saison, météo, transports, zone urbaine…), les zones de fort trafic routier sont particulièrement vulnérables et les conditions sont de plus en plus fréquemment réunies pour aboutir à ce que les lyonnais restent plusieurs semaines d’affilée exposer à ces pollutions. Il est donc indispensable de poursuivre et de renforcer les mesures visant une amélioration de la qualité de l’air : réduction de l’utilisation du diesel, amélioration des équipements de chauffage, maîtrise et diminution du trafic routier, en particulier dans l’agglomération, investissement pour le développement des modes de déplacements propres. Il s’agit là d’améliorer notre cadre de vie et de préserver notre santé, les enfants et les personnes âgées étant les premiers inquiétés par ces pollutions.

Ce problème global, devant être traité au niveau national (et à plus large échelle internationalement), fait également l’objet d’une mobilisation locale avec sur notre circonscription la forte mobilisation des riverains, parents d’élèves et professionnels de l’école Servet (1er arrondissement). Située la sortie du tunnel de la Croix-Rousse, côté Rhône, les taux de polluants atmosphériques relevés y sont supérieurs aux seuils autorisés et l’exposition quasi quotidienne…

Les propositions écologistes sont connues : interdiction du diesel en ville, réduction de la part de l’automobile dans les déplacements en zone urbaines au profit des transports en mode doux (vélos, transport en commun…) marche à pieds, diminution de l’autosolisme, augmentation du budget du SYTRAL.